Rencontre avec un représentant de la Fédération Française des Motards en Colère de la Manche

J'ai reçu à ma permanence parlementaire le représentant de la Fédération Française des Motards en Colère de la Manche (FFMC50), Monsieur Yoann Simon.

Je me suis engagée à faire remonter au ministère concerné les différents sujets qui ont été évoqués. Ils ont notamment abordé le sujet du contrôle technique obligatoire pour les motos qui deviendrait effectif en 2022, conformément à une directive européenne. Alors que le Gouvernement a annoncé qu’ils ne seront pas obligatoires pour 2022, c’est un sujet qui continue de préoccuper des dizaines de milliers de françaises et français. Par ailleurs, la fin de l’expérimentation de la circulation dite interfile a aussi été abordée, notamment sur les risques et conséquences d’une telle interdiction pour les conducteurs des deux-roues motorisés.

C’était un échange riche et constructif que j’ai eu avec le représentant de la FFMC50 sur les différents sujets qui les préoccupent. Il y a certaines décisions qui sont prises qui paraissent illogiques ou incompréhensibles au vu de l’expérience que font les principaux concernés. Il faut une clarté des pouvoirs publics, c’est à ce titre que j’interroge le Gouvernement et le Ministre pour exiger des réponses précises sur ces questions.