Courrier : Situation des professions libérales face à la crise du COVID 19

La crise sanitaire du COVID 19 frappe de plein fouet l’ensemble des professions libérales. Beaucoup d’entre eux ont fermé leur cabinet afin de pouvoir protéger leurs patients, entraînant une perte significative de leur revenu.

Les premiers dispositifs mis en place par l’État répondent partiellement à leur situation, car beaucoup d’entre eux n’exercent pas sous la forme d’une société et le report des charges sociales ne sera pas suffisant, si le confinement devait se prolonger plus de 4 semaines, pour assurer un niveau de vie minimum pour eux et leur famille

C’est dans ce contexte que j’ai alerté le Premier Ministre sur les difficultés de la profession qui sera essentielle pour la période post-confinement, notamment par l’accompagnement des anciens patients touchés par la maladie. Un prolongement du confinement sans mesures préventives pour ce secteur sera une véritable catastrophe pour le secteur médical et paramédical.

Télécharger mon courrier au Premier MinistreTélécharger