Audition de Mme Leila Mustafa par la Commission des Affaires Etrangères

Nous avons eu l’honneur et le plaisir d’auditionner Mme Leila Mustafa à la Commission des Affaires Etrangères le mercredi 9 juin 2021. Elle co-préside le Conseil civil de Raqqa en Syrie depuis 2017.

Son parcours force l’admiration. Appartenant à la minorité kurde de la ville, elle a dû fuir Rakka lors de l’arrivée de Daesh en 2014. Lorsque les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont libéré l’ancienne « capitale » syrienne de Daesh, Leila Mustapha a été choisie pour coprésider le conseil civil de sa ville natale.

Sa tâche est immense. Les combats ont détruit la ville à 80 %. Au cours de l'année 2018, 8000 mines ont été retirées du centre-ville et certaines sont toujours présentes. La question de la réintégration des personnes ayant collaboré avec Daesh se pose également. Surtout, elle doit permettre le rapprochement entre les arabes et les kurdes. La population, majoritairement arabe, estime que la reconstruction est trop lente et cela renforce la défiance contre les nouveaux gouverneurs kurdes. L’aide internationale est en effet limitée en raison de la crainte de représailles de la part du régime syrien ou de la Turquie.

Lors de ma prise de parole, j’ai pu lui témoigner de tout mon soutien. Je suis très admirative de son parcours et du travail qu’elle réalise dans des conditions extrêmement difficiles. J’espère sincèrement qu’elle deviendra un jour la figure d’une Syrie prospère où pourront coexister toutes les populations dans la paix.